PNL (programmation neuro-linguistique)

Sommaire

Afin d'établir de bonnes relations interpersonnelles, il nous faut parfois modifier notre façon de communiquer. Pour ce faire, nous avons à notre disposition de nombreux outils : analyse transactionnelleennéagramme, ou encore le dialogue par PNL (programmation neuro-linguistique).

Ces outils nous permettent de mieux nous connaître, d'améliorer notre confiance en nous, d'apprendre à connaître et gérer nos émotions et de trouver le bien-être en harmonisant nos relations dans notre environnement.

La programmation neuro-linguistique PNL en bref 

La programmation neuro-linguistique (PNL) a influencé des millions de personnes à travers le monde. Elle aborde avec une approche différente, la méthode de communiquer, la modélisation des comportements et le changement personnel. En effet, la modélisation de la PNL - ou programmation neuro-linguistique - modifie la manière dont le monde perçoit la communication et le changement individuel.

La PNL s’intéresse à la manière dont notre programmation neurologique influence notre langage. La modélisation est au cœur de la PNL, permettant une optimisation de l’expérience personnelle, des interactions sociales et des capacités personnelles. Rober Dilts, un auteur renommé en PNL a contribué à populariser cette modélisation, y compris chez les Français.

La PNL propose des explications sur les croyances et visions du monde ainsi que des notions comme « l’arrêt du monde ». Elle vise aussi à modifier le comportement d’un groupe social en privilégiant l’expérience à la théorie.

Origine de la programmation neuro linguistique PNL

C'est en 1975 que Richard Bandler et John Grinder ont mis au point leur méthode, après des travaux communs. Ils l'ont appelée PNL (programmation neuro-linguistique) donnant à chacun de ces termes un sens précis :

  • le P pour programmation : car nos expériences vécues nous font mettre en place des « programmes » de fonctionnements élaborés. En d'autres termes, ce sont nos mécanismes, ou encore nos habitudes ;
  • le N pour neuro : car il existe une « codification » de ces mécanismes qui va s'opérer dans notre cerveau ;
  • le L pour linguistique : car ces mécanismes et habitudes s'expriment par l'intermédiaire de notre langage, qu'il soit verbal ou non verbal (exemple : gestuelle).

En mettant en place la méthode de programmation neuro-linguistique (PNL), l’auteur Bandler et l’auteur Grinder, tous praticiens PNL avaient pour objectifs :

  • d'aider à mieux comprendre les relations humaines, en s'attachant au « comment » et non seulement au « pourquoi » d'un comportement ;
  • d'aider à améliorer les communications interpersonnelles et modifier son approche vis-à-vis des autres personnes.

La 1re génération PNL correspondait au début de la programmation neuro-linguistique PNL.

La 2e génération PNL est marquée par le modèle des « champs unifiés » de Robert Dilts, un auteur connu en PNL. Son modèle PNL classe les outils PNL en fonction de leur niveau d’intervention.

La 3e génération PNL favorise la création de techniques plus profondes pour comprendre comment une personne réagit au cours d’une expérience. Cette 3e génération PNL explore aussi le changement au sein des groupes sociaux.

Champs d'application de la communication par PNL

La programmation neuro-linguistique (PNL) pour communiquer est un outil intéressant que l'on peut retrouver dans divers domaines :

  • la santé ;
  • le monde de l'entreprise ;
  • l'enseignement ;
  • le monde universitaire ;
  • la relation d'aide et le développement personnel ;
  • le sport.

Grands principes de la PNL

La programmation neuro-linguistique (PNL) de Bandler et Grinder s’appuie sur une autre vision du monde. La PNL apporte au monde, un enrichissement à travers soi.

PNL et systèmes de représentation sensorielle

La PNL se base sur plusieurs modèles dont :

  • le modèle de réussite ;
  • le modèle d’échange verbal ou visuel ;
  • le modèle de changement personnel.

Le modèle VAKOG (Visuel – Auditif – Kinesthésique – Olfactif – Gustatif) correspond à une représentation utilisant les 5 sens.

Cependant, la programmation neuro-linguistique PNL s'attache de préférence à 3 sens principaux : visuel, auditif et kinesthésique (qui regroupe également olfactif et gustatif).

Chaque individu a une dominante sensorielle : le visuel utilisera davantage la vue que les autres sens par exemple.

À chaque représentation sensorielle, les études menées par les fondateurs de la méthode ont associé des comportements « types ».

PNL : représentation sensorielle et langage

D’après la programmation neuro-linguistique, lors d’un dialogue verbal, il est possible de déceler quelle représentation sensorielle est susceptible de dominer chez votre interlocuteur en écoutant/observant son langage.

Par exemple, pour dire « je vous comprends » avec la PNL :

  • le visuel emploiera plutôt la formule : « je vois ce que vous dites » ;
  • le kinesthésique : « je sens ce que vous me dites » ;
  • l’auditif : « j'entends bien ce que vous dites ».

Autre exemple en PNL, pour demander « quelle est votre conclusion sur cette situation ? » :

  • le visuel dira plutôt : « Comment voyez-vous les choses ? » ;
  • l'auditif dira : « Je vous écoute, que pouvez-vous dire de tout ça ? » ;
  • le kinesthésique : « Comment ressentez-vous cette situation ? ».

Mais l'observation du comportement joue également un rôle dans la communication et le changement par PNL. Bandler et Grinder ont également souligné l'importance de l'observation comportementale comme outil de compréhension de l'autre.

Ainsi, en observant la position des yeux d'une personne qui fait appel à ses souvenirs, il est possible de savoir à quel type de représentation sensorielle elle fait appel.

Par exemple :

  • le regard vers le haut, à droite : la personne se souvient d'images (visuel) ;
  • le regard sur la gauche, latéral : elle crée des sons (auditif).

La PNL développe donc notre sens de l'observation

En apprenant à utiliser cette méthode d’interaction et de changement, on peut dire que la programmation neuro-linguistique (PNL) nous aide à développer et modifier notre sens de l'observation et peut-être aussi une certaine empathie.

La PNL facilite largement les échanges au sein des entreprises mais aussi ceux dans le cadre de nos relations privées.

Un coach peut alors être d'une aide précieuse pour l'apprentissage de cette méthode.

Ne pas confondre l'image que nous avons des autres, et qui ils sont vraiment

La carte n'est pas le territoire : voilà un constat qui nous permet une meilleure compréhension des autres dans leur monde.

En effet, il ne faut pas confondre l'image que les autres nous renvoient avec ce qu'ils sont réellement et encore moins avec la représentation (plus ou moins juste, plus ou moins erronée) que nous pouvons en avoir. Une personne n’a qu’une représentation personnelle du monde. La carte du monde diffère d’une personne à une autre et avec la programmation neuro-linguistique (PNL), le dialogue et le changement consistent à rencontrer l’autre personne dans sa façon de voir son propre monde.

La PNL pour atteindre ses objectifs

La programmation neuro-linguistique (PNL) de Bandler et Grinder a influencé le monde du coaching et de la thérapie. Elle propose des techniques de modélisation des comportements autour de la réussite pour atteindre des objectifs précis dans la vie.

Le praticien PNL peut modifier le schéma de pensée d’une personne en utilisant un groupe de techniques bien défini. L’auteur Robert Dilts a joué un rôle clé dans le développement de ces techniques.

La PNL étudie les comportements d’une personne ayant atteint des objectifs importants. Avec la modélisation, ces comportements et modèles de pensées sont analysés pour définir des stratégies efficaces. Ces modèles pourront être appliqués à une autre personne pour atteindre ses objectifs de vie et modifier ses approches de la relation à l’autre (amis, famille : frères par exemple, collègues de travail…). 

Le praticien en PNL

Inspiré par un auteur comme Robert Dilts, le praticien PNL utilise un groupe de techniques pour aider une personne à étudier son expérience intérieure et atteindre un niveau élevé de compréhension de soi.

Il est possible de suivre une formation pour devenir praticien en PNL et en faire un métier de vie. La formation PNL repose sur la compréhension des comportements mentaux et sociaux. Elle permet d’acquérir de hautes compétences en communication et changement personnel.

Le praticien en programmation (PNL) peut aboutir à une certification pour aider une personne à modifier ses modèles de pensées et à réussir dans sa vie. En effet, le praticien PNL inculque des techniques de PNL pour développer des compétences en changement de comportement.

Cependant, le terme « praticien » peut renvoyer à un praticien d’hôpital français. Le terme de praticien PNL désigne seulement une personne ayant suivi une formation PNL et compétente pour enseigner les techniques au public. L’appellation Maître praticien PNL peut donc être trompeuse.

Ces pros peuvent vous aider