Maladie de Biermer

Sommaire

La maladie de Biermer, également connue sous le nom d'anémie pernicieuse, est une affection médicale caractérisée par une carence (ou malabsorption) en vitamine B12. Cette maladie complexe a des répercussions significatives sur la santé des malades. Il est donc essentiel de comprendre ses origines, ses symptômes ainsi que les diagnostics possibles et les traitements disponibles.

Causes de la maladie de Biermer

La maladie de Biermer est aussi appelée anémie pernicieuse en raison du déficit en vitamine B12 (cobalamine) qu'elle entraîne. Cette affection est souvent associée à une affection auto-immune dont l’effet sur l’estomac, similaire à celui de l’acide, impacte considérablement la vie des personnes touchées. Elle s’explique par le manque dans l’organisme d’une glycoprotéine essentielle à l'absorption du fer et de la vitamine B12. La principale cause de cette affection est une gastrite atrophique auto-immune, où le système immunitaire attaque les cellules du revêtement de l'estomac.

En effet, la vitamine B12 est essentielle au bon fonctionnement du corps humain et une carence résulte de plusieurs facteurs dont les plus courants sont :

  • l’absence de composant induit : le corps ne produit pas suffisamment la protéine nécessaire à l'absorption de la vitamine B12 dans l'intestin. Le facteur est essentiellement sécrété par les cellules gastriques de l'estomac ;
  • une gastrite atrophique : une inflammation chronique de la muqueuse de l'estomac entraîne une atrophie des cellules gastriques qui produisent le facteur motivé, ce qui limite l'absorption de la vitamine B12 ;
  • la présence d'anticorps anti-facteur induit : dans certains cas, le système immunitaire produit des anticorps dirigés contre le facteur induit, perturbant davantage le processus d'absorption de la vitamine B12 ;
  • des facteurs génétiques prédisposant certaines personnes à développer la maladie de Biermer ;
  • des affections auto-immunes ;
  • un cancer de l’estomac.

Bon à savoir : elle est plus fréquente chez la femme et est le plus souvent découverte après 60 ans.

Au cours de cette maladie, les cellules gastriques secrétant l'acide chlorhydrique ainsi que le composant intrinsèque sont détruites.

Le composant intrinsèque étant une protéine du suc gastrique qui permet l'absorption de la vitamine B12 par l'organisme, sa destruction provoque une carence instantanée en cobalamine, pourtant indispensable à la synthèse de l'ADN.

Les conséquences sont :

  • une diminution des globules rouges (anémie) ;
  • la manifestation de polynucléaires neutrophiles (globules blancs intervenant dans la lutte contre les infections) ;
  • la naissance de plaquettes ;
  • l'apparition, dans la moelle osseuse, de mégaloblastes (globules rouges de taille supérieure à la normale qui ont du mal à fixer l'oxygène).

Les personnes atteintes de cette affection souffrent généralement du syndrome de la fatigue. Le tableau clinique de cette maladie varie d'un individu à l'autre, mais il est essentiel de la diagnostiquer rapidement et de la traiter efficacement pour prévenir les complications graves.

Bon à savoir : synthétisée par l'organisme, mais en trop faible quantité, la vitamine B12 doit ainsi être apportée par notre alimentation sous forme d'apports journaliers recommandés.

Maladie de Biermer : quels symptômes ?

Les manifestations de la maladie de Biermer sont souvent liées à une anémie macrocytaire, caractérisée par des globules rouges de taille anormalement grande. Les manifestations courantes de la maladie de Biermer comprennent :

  • la fatigue : en raison de la carence en vitamine B12, le corps ne peut pas produire suffisamment de globules rouges sains, ce qui entraîne une fatigue constante ;
  • une glossite : une inflammation douloureuse de la langue peut survenir, ce qui rend la déglutition et la consommation de certains aliments difficiles ;
  • des troubles neurologiques : certains patients présentent des perturbations neurologiques tels que des engourdissements et des picotements dans les mains et les pieds, des problèmes de coordination et des troubles de la mémoire ;
  • des troubles gastro-intestinaux : des problèmes digestifs tels qu’une diarrhée, une perte d'appétit, des nausées et la constipation sont fréquents.

Le syndrome anémique est souvent le symptôme prédominant.

Bon à savoir : dans la moitié des cas de la maladie de Biermer, les papilles se trouvent atrophiées entraînant ainsi une langue lisse, rouge et douloureuse au contact de la nourriture. Ce signe appelé glossite de Hunter figure parmi les premières manifestations de l'anémie pernicieuse.

Diagnostic et traitement de la maladie de Biermer

La détection de l’affection de Biermer implique généralement une évaluation médicale approfondie, comprenant des tests sanguins pour vérifier le taux de vitamine B12, ainsi que des tests spécifiques pour déterminer la présence d'anticorps anti-facteurs impliqués. L'anémie macrocytaire observée dans le sang est un indicateur clé de l’affection.

Les deux examens pratiqués pour confirmer une suspicion d'anémie pernicieuse sont :

  • L'examen sanguin, il peut montrer :
    • une anémie avec des globules rouges augmentés de volume (anémie macrocytaire), le nombre d'hématies peut tomber à moins de 1 million par mm³ de sang puisque ce dernier est fragile comme du fer rouillé ;
    • une diminution du nombre de globules blancs (leucopénie) ;
    • une diminution des plaquettes (thrombopénie).
  • L'examen de la moelle : c'est le myélogramme qui peut révéler la présence d'un nombre élevé de mégaloblastes. Ce résultat associé aux signes cliniques et aux autres signes paracliniques signe à coup sûr le diagnostic de la maladie de Biermer.

Le traitement étiologique et de première intention de la maladie de Biermer est l'administration de vitamine B12 à fort dosage par voie parentérale.

Par la suite, le traitement standard consiste en des injections intramusculaires de vitamine B12, à un rythme hebdomadaire ou mensuel, puis tous les 3 mois. Ces injections sont administrées régulièrement, tout au long de la vie du patient.

Le traitement améliore les manifestations de la maladie et prévient les complications à long terme. Dans certains cas, des suppléments de vitamine B12 par voie orale sont prescrits. Les personnes atteintes de cette maladie doivent souvent suivre un code strict de gestion de leur alimentation pour maintenir un taux et un dosage adéquats de vitamine B12.

Bon à savoir : les dégâts de la muqueuse gastrique sont irréversibles, d'où la nécessité du traitement à vie. Une fibroscopie gastrique annuelle est fortement recommandée pour dépister un éventuel cancer au niveau de l’abdomen, assez fréquent en cas de maladie de Biermer.

En conclusion :

  • La maladie de Biermer est une condition médicale sérieuse causée par une carence en vitamine B12 due à une malabsorption.
  • Les personnes atteintes de cette affection présentent diverses manifestations, notamment une anémie, des troubles neurologiques ou une glossite.
  • Une identification précoce et un traitement approprié permettent de traiter efficacement l’affection de Biermer et d'améliorer la santé des patients concernés.
  • Si vous présentez des manifestations de ce type de maladies, consultez un professionnel de santé pour un diagnostic et une prise en charge appropriés.

Approfondissons le sujet ensemble :

Ces pros peuvent vous aider